16 astuces gain de temps pour une maison pratique et toujours impeccable

30 septembre 2020

C’est bien connu, vivre dans un environnement sain et dégagé est un facteur clé de notre bien-être. Mais, pris dans le tumulte du quotidien, il n’est pas toujours simple de garder une maison propre et bien rangée. Manque de temps, procrastination, enfants à la maison, on se laisse facilement submerger… Heureusement, il existe quelques techniques et astuces bien utiles pour vous aider à garder la tête hors de l’eau. Grâce à eux, fini les moments d’embrassas quand des amis passent à l’improviste !



1. Ne jamais se déplacer les mains vides et ranger au fur et à mesure

C’est une règle toute simple et pourtant redoutablement efficace. L’avantage c’est que ranger ne vous prendra pas une minute de plus que si vous ne l’aviez pas fait. De cette manière, vous éviterez l’accumulation naturelle des objets dans les pièces de vie.

Vous vous levez du canapé pour vous faire un thé dans la cuisine ? Sur votre chemin, ramassez les magazines oubliés sur la table ou rangez les jouets des enfants qui traînent au sol.

Si vous avez un étage, vous pouvez installer un joli panier (en osier ou en fibres végétales par exemple) en bas de l’escalier pour y déposer tout ce que vous devrez transporter la prochaine fois que vous monterez dans les chambres.

Ainsi, vous rangez sans même vous en rendre compte et le désordre a beaucoup moins de chances de s’installer.


2. Appliquer la règle des 2 minutes

La règle des 2 minutes est une technique idéale pour éviter la procrastination et gagner du temps. Son principe est simple : si une tâche prend moins de deux minutes, faites-la sur le champ. Cette règle s’applique à toutes les micro-tâches qu’on a tendance à laisser s’accumuler et qui, mises bout à bout, finissent par nous décourager : laver le verre qui traîne dans l’évier, ranger les vêtements abandonnés, passer un coup d’éponge sur le plan de travail, balayer la cuisine après le repas, etc.

Certains recommandent même de lancer un chronomètre pour éviter de s’éparpiller et donner un côté ludique à votre tâche.


3. Aménager son entrée avec des rangements appropriés

Une maison bien rangée s’organise dès l’entrée ! En effet, le simple fait de rentrer chez soi peut générer du désordre, avec les chaussures qui traînent, le vide-poche qui déborde d’objets en tous genres et les vestes qui finissent sur un fauteuil plutôt que sur le porte manteau. Pour éviter ces mauvaises habitudes, prévoyez un espace délimité dans votre entrée dans lequel vous pourrez ranger toutes vos affaires et qui vous évitera de ramener la saleté de l’extérieur dans vos pièces de vie.

On recommande pour cela de disposer 2 paillassons autour de votre porte : un à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur. Installez également des meubles pratiques et adaptés avec un maximum de rangements. Un banc-coffre, par exemple, vous permettra d’enlever confortablement vos chaussures et de stocker vos accessoires sans perdre de place (gants, sacs, bonnets…). A proximité immédiate, placez idéalement un meuble à chaussure compartimenté pour les ranger facilement. Prévoyez un compartiment par personne ou par usage par exemple. Installez également un porte-manteau ou quelques patères au mur ainsi qu’un vide poche pour que chaque chose soit à sa place.

Bien sûr, mettez quelques règles en place avec les membres de votre famille : “je rentre à la maison, j’enlève mes chaussures et je les range immédiatement dans le meuble”. Ça ne prend pas plus de temps et ça vous en fera gagner beaucoup à l’arrivée.



4. Désencombrer les pièces de vie

En toute logique, moins votre maison sera encombrée, plus elle sera simple à ranger au quotidien. Sans aller jusqu’au minimalisme ultime qui peut sembler froid et peu convivial, il est possible de trouver un équilibre qui vous facilitera la vie et vous permettra de retrouver plus facilement une maison nette et ordonnée. Vous pouvez par exemple essayer la méthode de Marie Kondo : regardez chaque objet ou bibelot de votre décoration et demandez vous s’il vous rend heureux ou s’il vous inspire un sentiment agréable ? Si ce n’est pas le cas, préférez le donner, le vendre ou le ranger dans un placard à l’abri de la poussière.

Vous pouvez aussi vous lancer un défi en vous débarrassant de 10 objets par jour durant les 30 jours à venir. Vous serez surpris de voir le nombre d’objets dont vous n’avez finalement plus l’usage ou qui tout simplement ne vous plaisent plus. Faites cela dans chacun de vos placards, tiroirs et étagères. Votre environnement s'allégera à vue d’oeil et votre esprit avec lui.


5. Bien choisir et organiser ses meubles de rangement


Le désordre est souvent lié à des meubles de rangement inadaptés. Ces derniers ont tendance à vous desservir et à désorganiser l’intérieur plutôt que de vous aider à ranger efficacement. Ainsi, veillez à adapter la forme des meubles selon leur contenu pour en faciliter le rangement. Dans les chambres par exemple, les meubles doivent être suffisamment vastes et profonds pour y ranger correctement des vêtements. En revanche, une profondeur d’une vingtaine de centimètres suffit pour accueillir les livres dans une bibliothèque. Il faut ainsi toujours se poser la question de l’usage des objets : les rangements doivent être faciles d’accès pour les objets qu’on utilise le plus souvent. Vous pouvez également prévoir des compartiments facilement identifiables (avec des étiquettes par exemple) pour y accéder rapidement, sans avoir à tout ouvrir.


6. Ranger et nettoyer pendant que vous cuisinez

C’est tout simple et pourtant beaucoup d’entre nous se laissent surprendre par le désordre après leur passage en cuisine. Les temps creux sont pourtant nombreux derrière les fourneaux, lors des cuissons notamment. Alors, au lieu d’attendre passivement que les oignons caramélisent, saisissez chaque moment d’attente pour ranger au fur et à mesure : débarrasser ou remplir le lave-vaisselle, laver les ustensiles qui traînent dans l’évier, passer l’éponge sur les plans de travail, etc.

Pour encore plus d’efficacité, pensez à vider le lave-vaisselle avant de commencer à cuisiner. Vous n’aurez plus qu’à ranger les ustensiles au fur et à mesure après utilisation.


7. Planifier quelques minutes quotidiennes de ménage dans votre routine

Plutôt que de bloquer des journées complètes pour faire votre ménage et empiéter péniblement sur votre week-end, aménagez-vous de courtes plages de temps avec des tâches réparties tout au long de la semaine. Bon nombre d’entre-elles ne vous prendront pas plus de 10 minutes et vous permettront de gagner un temps précieux sur votre ménage du week-end : vider les poubelles, passer l’aspirateur dans le séjour et la cuisine, nettoyer la salle de bain ou les WC, changer les draps et les serviettes, plier le linge, etc. A vous d’expérimenter et de voir l’organisation la plus adaptée, mais les tâches ainsi réparties vous paraîtront bien moins longues et pénibles. Pour éviter la procrastination, n’hésitez pas à noter ces tâches en amont et à les répartir dans un planning hebdomadaire qui vous aidera à garder le cap. Vous pouvez bien sûr, les répartir entre les membres de la famille.




8. Prévoir des kits de nettoyage prêts à l’emploi

Pour gagner du temps et éviter de chercher à chaque fois tous les produits éparpillés dans vos placards, prévoyez plusieurs petits paniers que vous pouvez répartir dans différentes zones de la maison (quitte à avoir des doublons) avec un contenu adapté aux tâches récurrentes. Eponge, chiffon en micro fibre, spray de vinaigre blanc et autres produits de nettoyage seront ainsi regroupés et toujours à portée de main. Vous pouvez par exemple ranger ces paniers dans un placard de la salle de bain, sous l’évier de la cuisine ou dans la buanderie. Attention cependant, si vous avez des enfants en bas âge à ce que ces produits restent hors de leur portée.


9. Impliquer chaque membre de la famille et créer de nouveaux réflexes

Parce que cela concerne toute la famille, n’hésitez pas à impliquer vos enfants et votre conjoint(e) dans votre routine ménagère en définissant des règles simples qui ne prendront pas plus de temps à chacun, mais vous en feront gagner considérablement : ranger immédiatement leurs chaussures en rentrant, bien étendre leur serviette dans la salle de bain, mettre immédiatement leur linge sale dans la panière - prévoir une panière par chambre ainsi que dans la salle de bain idéalement -, débarrasser leurs couverts et les mettre directement dans le lave-vaisselle, faire leur lit en se levant le matin, etc. Les automatismes se mettront vite en place et le désordre s’installera beaucoup moins vite de cette manière.





10. Avoir une boîte dédiée pour les objets à donner

Le fait d’avoir une boite ou un sac pour les dons est un bon moyen de désencombrer vos placards et étagères. Dès que vous voyez un objet ou un vêtement que vous n’utilisez plus, vous pouvez directement l’entreposer ici plutôt que de reporter votre séance de tri à plus tard. Ainsi, quand la boîte est pleine, vous n'avez plus qu’à confier les objets qu’elle contient à vos proches ou à des associations.

Si vous êtes hésitant à l’idée de vous débarrasser de certains objets, faites le test : mettez ceux pour lesquels vous hésitez dans un sac à part et laissez passer plusieurs mois. Si au bout de 6 mois, vous ne les avez toujours pas utilisés, c’est certainement que vous ne le ferez plus jamais et qu’il est temps d’en faire profiter quelqu’un d’autre.


11. Ranger les vêtements directement à leur place

Après une journée bien remplie, il n’est pas rare de laisser traîner ses vêtement sur une chaise, un coin du lit, voire par terre… Un geste que l’on regrette à chaque fois, alors que le linge s’est accumulé insidieusement.

Pour que votre chambre reste impeccable, prenez le réflexe de prendre quelques secondes de plus pour plier et ranger directement les vêtements, ou de les mettre tout de suite dans le panier à linge.

Vous pouvez aussi vous fixer une routine quotidienne en faisant chaque soir le tour de la maison pour ranger les vêtements qui traînent. Votre maison semblera tout de suite plus nette et un cercle vertueux s'enclenchera pour la maintenir ainsi.


12. Choisir des couleurs adaptées pour vos revêtements

On n’y pense pas assez, mais certaines couleurs se salissent plus vite que d’autres ou, à l’inverse, sont plus simples d’entretien. Les sols en carrelage blanc par exemple, feront ressortir la moindre saleté alors qu’un revêtement gris ou en bois sera bien plus simple à entretenir, les tâches passant plus facilement inaperçues.

Le noir, quant à lui, sur un évier ou sur des placards de cuisine, laissera plus facilement percevoir les traces de calcaire ou les traces de doigts.

On recommande également d’éviter les surfaces brillantes ou laquées dans les zones exposées à la poussière, car elles la rendent plus visible.




13. Exploiter l’espace au maximum dans les pièces techniques

Dans les zones cachées (sous l’escalier par exemple) ou dans les pièces techniques telles que le cellier, la buanderie ou le dressing, faites en sorte d’optimiser les meubles au maximum pour gagner en rangements. N’hésitez pas à exploiter les murs sur toute leur hauteur en stockant tout en haut ce que vous utilisez le moins souvent. Vous réduirez ainsi l’encombrement dans les pièces de vie et votre petit “bazar” restera à l’abri des regards.



14. Éviter les mauvaises odeurs grâce aux astuces de grand-mère

Au-delà du simple rangement, le confort d’une maison passe aussi par son odeur ambiante qui doit être fraîche et agréable. Or, entre les canalisations, la litière du chat et les poubelles, les sources de mauvaises odeurs sont nombreuses. Il existe heureusement des astuces naturelles et efficaces pour y remédier.

En cas de canalisations malodorantes par exemple, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude associé à du citron. Vous pouvez aussi y verser régulièrement votre marc de café. Ce dernier est également efficace pour absorber les mauvaises odeurs de la poubelle, du frigo ou de la litière. Pour cela, il suffit de le placer dans un petit pot à proximité. Pour lutter contres les mauvaises odeurs sur les surfaces et les tissus, le vinaigre blanc est également un bon allier, totalement écologique lui aussi.

Enfin, soyez vigilants avec les désodorisants et parfums de synthèse, l’encens, les bougies parfumées et autre système de combustion qui, au-delà d’être néfastes pour l’environnement, peuvent aussi être nocifs pour votre santé. Préférez leur une aération régulière, un joli pot pourri ou quelques gouttes d’huile essentielle de citron, de lavande ou de menthe poivrée (à utiliser avec parcimonie et à éviter près des enfants et femmes enceintes).



15. Identifier les zones critiques

Dans chaque maison, il y a, selon nos modes de vie, des zones où le désordre et la saleté tendent naturellement à s’installer : l’entrée comme évoquée plus haut, la table du salon, le bar de la cuisine, les chambres, la salle de bain…

Commencez donc par bien les identifier et réfléchissez ensuite aux moyens à mettre en oeuvre pour déjouer cette tendance : créer de nouveaux réflexes dans la famille, prévoir 2 minutes tous les soirs pour un rangement rapide de cette zone, y installer des rangements plus adaptés, etc.



16. Compartimenter les tiroirs de votre salle de bain

Si vous aimez prendre soin de vous, vous êtes certainement confrontés à la problématique des produits et autres petits objets qui tendent à s’accumuler dans la salle de bain. Pour éviter le fouillis et pour mieux vous y retrouver, essayez de compartimenter un maximum les objets en les triant par catégorie. Pour cela, vous pouvez réaliser vos compartiments sur-mesures ou bien acheter des rangements malins dans le commerce. Les tiroirs sont d’ailleurs plus adaptés que les placards pour ce type de rangement puisque vous pourrez retrouver vos affaires en un coup d’oeil.

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte