Agrandir sa maison : et si vous optiez pour l'extension ?

25 février 2019

Vous venez de trouver la maison de vos rêves, mais il lui manque une pièce pour accueillir toute la famille ? Et si vous faisiez construire une extension ? Avec cette formule, vous augmenterez significativement votre surface à vivre en créant une ou plusieurs pièces supplémentaires selon vos besoins (chambre, salle de bain, cuisine, bureau, salon …) L’agrandissement de votre maison vous permettra par ailleurs de réaliser une nette plus-value lorsque vous revendrez votre bien.

Vous souhaitez en savoir plus et découvrir les différents types d’extensions ainsi que leurs spécificités ? On vous dit tout ici !

Ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans des travaux d’extension

Une extension est une construction que l’on ajoute à une autre et qui communique avec cette dernière via des ouvertures existantes ou créées spécialement à cet effet.
On parle aussi d’extension lorsque l’on réalise un aménagement des combles ou une transformation de garage en pièce de vie, et cela, même si vous n’avez pas construit de mètres carrés supplémentaires.

Sur le plan architectural, de nombreuses options s’offrent à vous, que vous souhaitiez un style similaire à l’existant ou en rupture totale. Il faudra cependant tenir compte des spécificités techniques et urbanistiques (matériaux, couleurs, hauteur de construction) de votre lieu d’habitation.

Pour le confort des habitants, il est essentiel que l’extension soit cohérente avec le reste de la maison et pensée comme le prolongement logique du reste du bâtiment. Dans cette optique, certaines précautions d’aménagement s’imposent comme créer une continuité avec l’existant au niveau des peintures et des revêtements de sol par exemple.

Sachez enfin qu’il est possible de réaliser une extension de moins de 20 m2 (40 m² dans les zones urbaines) sans demander de permis de construire. Dans ce cas, une déclaration préalable de travaux est suffisante. Cependant, si la construction d’une extension amène votre maison à dépasser les 150m2 de surface totale, le permis de construire ainsi que le recours à un architecte devient obligatoire.

Du point de vue financier, l'extension représente un bel investissement et il faudra prévoir un coût moyen allant de 1000 à 2000€ le m2 environ.

Quels sont les différents types d’extension de maison ?

Selon vos goûts et vos possibilités, plusieurs types d’extensions peuvent être envisagés :

1. L’extension en surélévation

C’est la solution idéale pour les personnes qui disposent d’un petit terrain, puisqu’elle consiste à surélever le bâtiment d’origine d’un à plusieurs étages.

De par sa technicité, cette option s’avère souvent plus coûteuse et plus longue à mettre en oeuvre. Elle implique en effet des difficultés d’accès et de stockages des matériaux, mais aussi un certain nombre de précautions à prendre, comme s’assurer que les fondations de la construction d’origine soient assez résistantes pour supporter une élévation. Le cas échéant, des travaux de renfort seront nécessaires.

Pour ce type d’extension, il convient d’opter pour une structure assez légère et l’ossature bois est préconisée dans la plupart des cas.

Sources : Emilie Bongard - Côté Maison / bam.archi / Archiliste.fr - Cecile Septet

2. L’extension de maison latérale

C’est l’une des solutions les plus répandues, dès lors que la surface du terrain le permet. Qu’elle soit de plein pied ou sur plusieurs niveaux, elle permet de prolonger la maison et d’augmenter assez facilement sa surface habitable. En général, ce type de structure implique de créer des ouvertures ou de modifier les existantes pour obtenir une jonction intérieure optimale entre l’ancien et le nouveau bâtiment. Selon le niveau de contraintes du PLU (Plan Local d’Urbanisme) vous pourrez réaliser une structure en adéquation avec le cadre architectural existant ou vous en démarquer pour un rendu plus original.

Sources : Piz Architecture / extensionmaison.info / Journal du Design / Yannick Auffray Architecte

3. L’extension en excavation

Plus rarement employée, cette technique consiste à creuser dans les fondations du bâtiment existant ou d’aménager sa cave afin d’augmenter son volume habitable. On obtient ainsi ce que l’on appelle communément un souplex. Dans la plupart des cas, les travaux consistent à faire gagner quelques dizaines de cm de hauteur au sous-sol afin de le rendre habitable. Il est par ailleurs essentiel de prévoir une source de lumière naturelle, c’est pourquoi on préfèrera les sous-sols semi-enterrés pour créer ce type d’extension.

Sources : bam.archi / Espaces Atypiques

4. L’aménagement des combles

C’est certainement le type d’agrandissement le plus simple à mettre en oeuvre et le moins onéreux. Dans ce cas particulier, nul besoin d’entreprendre des travaux de construction ; il s’agira simplement d’effectuer un aménagement habile des volumes existants pour les rendre habitables. Cela consiste notamment à réaliser des travaux d’isolation, à apporter un maximum de lumière naturelle et à réaliser toutes les finitions.

En moyenne, il faut compter environ 800€ du m2 pour un aménagement de comble. C’est un investissement particulièrement intéressant pour valoriser votre maison à moindre coût.

Sources : Maison & Travaux / Isol'Centre

5. La véranda

Ce type d’extension est lui aussi assez simple à réaliser. Il suffit dans ce cas de couler une dalle en ciment sur laquelle on installe ensuite la véranda qui est livrée prête à monter. Il faut aussi prévoir de percer le mur porteur sur lequel est adossée la véranda. Au niveau des matériaux, vous avez le choix : en acier, en aluminium ou en bois … les constructeurs proposent des modèles très variés.

Pour les vérandas en acier, qui sont généralement les plus chères, vous pourrez bénéficier d’une conception sur-mesure avec des décorations et autres frontons qui leur apportent un charme indéniable.

Les véranda sont généralement utilisées pour y installer un salon, une salle à manger ou une entrée mais on peut aussi y créer une cuisine voire une chambre ! Pour un confort optimal, on recommande de prévoir un chauffage au sol, des stores pour isoler de la chaleur ainsi qu’un entretien annuel.

Sources : Femme Actuelle / Illico Travaux

Vous songez à agrandir votre maison ? Découvrez notre tableau d'inspiration sur Pinterest !

Image de couverture : Design Mag

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte